​UNESCO Associated Schools Network - Messages of Solidarity

Kenya

Interview vidé​o de Paul Kibe, enseignant, Rware High School - réalisée par Simon Wanda, chargé de projet Réseau des écoles associées, UNESCO, Paris​​

Greece

Vidéo d’un ouvrage d’art, Anna K., Ecole de filles Ralleios, Piraeus

Guinée

« En mon nom personnel et au nom de toutes les écoles associées de l'UNESCO de la République de Guinée, nous compatissons avec la douleur des familles éprouvées par cette maladie qui a déjà fait de nombreuses victimes dans le monde.

Le système éducatif souffre beaucoup et cela compromet la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD 4).

À cet égard, nous demeurons unis aux côtés des enseignants, des élèves, des parents d'élèves et de toutes les victimes qui ont perdu des proches, des amis et des collaborateurs à la suite de cette épidémie.

Nous prions pour que des solutions appropriées soient trouvées par la communauté internationale afin d'éradiquer définitivement cette épidémie et pour nos établissements préscolaires, scolaires, professionnels et universitaires fonctionnent à nouveau normalement.»

Ibrahima Alpha BAH, Secrétaire général de la Commission nationale guinéenne pour l'UNESCO​

Grèce

Nous devons rester à la maison et garder notre sang-froid. Nous voulons tous que ce virus prenne fin et qu'il sorte de nos foyers. Patience !!

Ces derniers temps, la vie quotidienne des gens a changé rapidement, depuis que le Covid-19 a commencé à se répandre dans le monde entier. Par conséquent, il a été décidé que des mesures très drastiques devraient être prises pour le bénéfice de l'humanité. Ces mesures ont cependant bouleversé toute la population du monde. Dans notre vie, il y a eu beaucoup de changements. Des écoles et des universités ont fermé leurs portes, ce qui a affecté l'éducation des étudiants. Cependant, avec l'utilisation de la technologie et des plateformes d'apprentissage en ligne, les choses sont devenues beaucoup plus faciles. Beaucoup de gens ne se rendent pas compte du danger et, par conséquent, le virus se propage plus rapidement. Compte tenu de tout ce qui précède, nous pouvons conclure que ce virus particulier est très nocif, et donc nous devons nous conformer aux mesures nécessaires afin de protéger tout le monde et d'éviter des pertes importantes
Ensemble, nous serons en mesure de gagner la grande bataille contre le coronavirus !

Vivian D. - Stavroula V., Ecole pour filles Ralleios


Espagne

« Bonjour, chers collègues des écoles de l'UNESCO.
Un grand bonjour de l'école Eduardo Pondal à Cangas, Galice, Espagne. Notre école est petite, avec moins de 500 élèves, située dans une zone semi-rurale dans le nord de l'Espagne, donc nous nous considérons chanceux de profiter des avantages de vivre dans une zone rurale et côtière ainsi que d'avoir l'avantage de la proximité d'une grande ville.

En raison de notre éloignement, l'impact de la quarantaine n'a pas encore été dévastateur pour nos étudiants. Cela finira par avoir un impact sur la santé de leurs aînés et sur le revenu de leurs parents, mais jusqu'à maintenant, nous ne pensons pas que les petits soient conscients de l'ampleur du problème.
Nous avons un personnel extrêmement dévoué, qui travaille beaucoup à la maison, et qui a créé une salle de classe virtuelle collaborative à laquelle vous pouvez accéder grâce à ce lien http://eduardopondal.com/aula-virtual/.

Nous utilisons des blogs et d'autres outils, et nous avons demandé aux parents de nous faire part de leurs commentaires sur leur accès à la technologie et à la connexion Internet à la maison. Nous communiquons par tous les moyens possibles, surtout avec ceux qui ont un mauvais accès. S'il existait d'autres moyens pour vous être plus utiles, faites-le nous savoir !

J'ai hâte de vous entendre.

Marieta Barral, Enseignante, Colexio Eduardo Pondal, Espagne

​