Le 15 novembre 2016, le Réseau des écoles associées de l'UNESCO (RéSEAU) a lancé le concours mondial d'art "Ouvrir les cœurs et les esprits aux réfugiés", en partenariat avec le Centre de la Tolérance de Moscou.

Le but de ce concours, qui s'inscrit dans la priorité actuelle du réSEAU,"L'Éducation à la Citoyenneté Mondiale", était de sensibiliser les enfants et les jeunes aux droits et au respect des réfugiés. Des écoles maternelles, primaires et secondaires du réSEAU ont été mobilisées pour encourager les enseignants et les élèves à réfléchir et à faire des recherches.

Les dix lauréats des catégories d'enseignement susmentionnées ont été sélectionnés par un jury à partir d'un vivier de candidatures mondial. Le jury a également décerné quatre mentions spéciales à des œuvres supplémentaires pour récompenser les messages forts qu’ils portaient, en adéquation avec le thème du concours.

Grâce au soutien et au financement du Centre de la Tolérance, les premiers, deuxièmes et troisièmes prix ont reçu respectivement 2 000,1 500 et 1 000 dollars au cours de la cérémonie de remise des prix qui s'est tenue au Siège de l'UNESCO à Paris le 6 juillet 2017.

 

En gardant à l'esprit les défis quotidiens auxquels sont confrontés les réfugiés qui tentent de s'installer dans un nouveau pays, les œuvres de ces élèves témoignent de l'espoir d'un avenir commun et inclusif dans lequel personne n'est laissé pour compte. En participant à ce concours, enseignants, élèves, parents et membres de la communauté scolaire ont démontré que l'empathie est un sentiment transgénérationnel.

L'éducation permet aux jeunes de développer leur altruisme. L'inclusion sociale et le respect des cultures et des peuples sont des valeurs fondamentales qui - si elles sont encouragées aux premiers stades de la vie - peuvent habiliter et inspirer les générations futures à être plus empathiques, compréhensives et partant, tolérantes.

Nous avons demandé aux écoles lauréates de nous décrire les différents processus utilisés en classe pour concevoir leurs œuvres d'art. Toutes les œuvres d'art sont le fruit d’un travail de réflexion collectif. Dans un premier temps, les enseignants et leurs élèves ont discuté en classe sur des thèmes tels que l'exil et la solidarité. Certains ont réalisé des jeux de simulation tandis que d'autres ont essayé d'adopter le point de vue des réfugiés.

Les élèves des écoles maternelles et primaires ont utilisé divers matériaux recyclables pour concevoir leurs dessins et collages, comme des journaux ou des bobines de laine. En ce qui concerne les écoles du secondaire, plusieurs d’entre elles ont réalisé de vidéos mêlant différentes formes d'art comme la musique folklorique, le rap, la danse ou le théâtre. Certains textes, enfin, sont écrits sous des formes originales comme une série de tweets par exemple.

  • Si vous êtes intéressé par le classement des écoles lauréates par catégorie, veuillez cliquer sur les liens ci-dessous :
  • Faites une visite de l’exposition-virtuelle :